Championnats
Compétitions
Rubriques
Outils
Matchs en cours ou à venir 
Bienvenue sur la VML !
• me connecter
• m'inscrire !
Derniers sujets commoutés   ••• voir +
Copa Livertamous 2022 - 256eme de finale parrainé par XXXX
aujourd'hui à 15h12 - black cat : Merci Guada je regarde. Par ailleurs chapoto attend avec… »
Austin FC (États-Unis)
aujourd'hui à 15h08 - black cat : 6 coups de chachattes sur cette draft. o/… »
LVMH - Moundial des clubs 2022
aujourd'hui à 13h15 - Claude Lemourinho : Non seulement je suis dans le groupe de la muerte, mais… »
Championnat du Nicaragua
aujourd'hui à 11h21 - Putzi : Ah non tiens, Jalapa s'est de nouveau fait sanctionné d'une défaite… »
SURVIVOR 2022
aujourd'hui à 8h13 - Arthur33 : Attention, la journée malaisienne est reportée. Le prono de Gone… »
Anniversaires mous
• Hier mercredi 18 mai 2022
khwezi ko l'pelé blanc a eu 45 ans
Twitter


Bilan LVMH 2022 #2
par Gone Going, le 04/04/22 à 16h04
C’est début avril, et déjà presque deux mois et demi de compétition pour certains. Voici donc le bilan LVMH 2022 #2 qui va vous faire voyager !

Les matchs et gestes mémourables

Quelques matchs mémorables pour commencer ce bilan :

- Un Atlanta vs Montréal prolifique, grâce à des défenses en bois mais aussi à une belle frappe de loin :



- Un mougnifique clasico équatorien Liga de Quito - Aucas :



Et un Snow Angel après une action manquée pour le New England Revolution.

Photos bien molles

Au Jong Colombia, promou curacien de Westham, c’est “Le gros ? Dans les buts !”



Au Malawi, chez les promous du Dedza Dynamos de Garl, à la mi-février la pelouse était.. quasi-finie !



Changements de logo de l’année

Pas mal de changements de logo en ce début d’année. Les classiques changements des promous, avec notamment Fergona, U de Vinto, Super Nova et Aqsu. Les Malawites de Rumphi n’avaient pas de logo, c’est désormais chose faite.. 2ème changement en 2 ans pour les Kazakhs de Turan. La LVMH perd aussi quelques logos Paint avec Hai Phong, Kokand 1912 et Super Nova.
Notons aussi que beaucoup de changements sont dans les pays d’Asie Centrale, avec 4 ouzbeks et 3 kazakhs.
Enfin, les nouveaux designs à la mode font de nouvelles victimes, dont Valmiera, le New England Revolution et le Gamba Osaka.


Les Frenchies buteurs à travers le monde

Cap à l'est avec plusieurs Français qui brillent en Lituanie : d'abord l'éphémère Lyonnais Mohamed Bahlouli, passé par l'Italie, qui n'a joué que 47 minutes avec son nouveau club du Kaunas Zalgiris mais qui a déjà marqué un but, et contre le Zalgiris Vilnius s'il vous plaît !
Dans un autre club solide du championnat, le Hegelmann FC, l'attaquant Salif Cissé, issu des divisions inférieures françaises (Le Mans, Limoges, Belfort, Granville…) qui a atterri en Lituanie après un court passage en Bulgarie, a scoré pour la victoire de son club contre Šiauliai, en ne jouant que des bouts de matchs.

Autre pays de l'Est qui attire des Bleus : le Kazakhstan. Transfuge de… Lituanie où il a fini meilleur buteur l'an dernier, Hugo Videmont a été la recrue phare de l'ambitieux Aktobe, où il a marqué les deux seuls buts inscrits par son club en 4 matchs, pour une victoire et un nul.
Moins connu, le milieu de terrain Billal Sebaihi, globe-trotter du foot étant passé par des territoires hostiles tels que Saint-Étienne (CFA), l'Algérie, le Portugal, la Turquie ou la Roumanie, a fait son trou dans la ligue kazakhe où il a déjà brillé avec Kaspiy, et désormais avec le promu Makhtaaral : 2 matchs disputés et un but lors du match nul face à Ordabasy 1-1.

Destination encore plus exotique, Singapour ! Avec un Frenchie au parcours encore plus surprenant, de la CFA française à la MLS (quelques titularisations en équipe A des New York RB), avant l'Arménie chez Alashkert et cette saison Geyland International ! Et un premier but pour Vincent Bezecourt dès son deuxième match pour la victoire de son club face au champion en titre (1-0). Il est lui aussi titulaire indiscutable avec son club…

On termine sur un autre continent, avec le seul Francés exilé en Colombie, ça avait fait un peu parler sur les réseaux sociaux au moment de son transfert, en 2020. Depuis c'est un peu compliqué pour Quentin Danloux au Patriotas Boyacá, quelques minutes d'entrée en jeu en toutes fins de matchs en trois saisons, mais il a parfaitement saisi sa chance il y a deux semaines face au champion 2021, le Deportes Tolima : entrée à la 91e et but victorieux une minute plus tard, ce qui a provoqué la colère d'un des membres du Board LVMH qui a lâché un "hijo de su puta madre, maldito cabrón!"

La Libertadores autrement

Voici la phase de groupes de la plus grande compétition d’Amérique du Sud, avec les éliminations de FC Rien et de black cat sur la dernière marche, ainsi que celles de Seven Giggs of Rhye et Duffy contre les vampires qui ont cependant d’autres clubs ailleurs.

Le tirage au sort le 25 mars a réservé de belles affiches inter-Mous, et même quelques affrontements de clubs d’une même draft LVMH :
Dans le groupe A, les favoris seront Gourouli Janvion sur le Chimbonda et Strass(bourg) et Payet , tandis que roger rabine et AWOL auront du mal à passer aux tours suivants, même si les équipes du groupe devront toutes aller jouer à 3000 mètres d’altitude.
Groupe B beaucoup plus indécis, là aussi il faudra se coltiner des déplacements sur les terres de Flo Riant , avec deux pays similaires au groupe A, ceux d’Alain Delon? Non Alain Deroin. et de Marf . Un autre invité qui a une carte à jouer, le tour 2 du Lecteur ...
Cap plein sud dans le groupe C, avec les deux outsiders de Tetsuo et Gourouli Janvion sur le Chimbonda, plus les voisins au drapeau blanc et bleu , vainqueurs de 3 Libertadores, guidés par Eviv Bulgroz. Pour compléter, le de service, celui de Camara-Zoff.
Dans le groupe D, deux clubs de la même région, on aura donc un derby entre Eviv Bulgroz, encore lui, et chapoto. Comme dans le groupe précédent, on retrouve Gourouli Janvion sur le Chimbonda et un prétendant aux dents longues, les de Gone Going.
Deux clubs d’un même Mou dans les groupes suivants, ça doit être assez inhabituel : Peguy_Roulyindula a ses tours 1 et 4 engagés dans le E, mais c’est surtout sa figure de proue qui aura du mal à passer en huitièmes, en particulier face à des habitués comme ceux de M.Meuble et Run .
Dans le F, c’est l’hommedelapampa qui a deux clubs engagés, un chat noir et un newbie , tous deux sont sortis des pots 3 et 4. On risque donc plutôt de retrouver les clubs de Camara-Zoff et d’Arthur33 en phase de matchs éliminatoires.
Le groupe G est le seul sans aucun club du Brasileirão, mais on aura le droit à un grand derby , les clubs d’AWOL et de Duffy contre les vampires, qualifié de justesse en barrages, ont déjà commencé à faire monter la rivalité. Ils seront accompagnés par le premier vainqueur de la Coupe, les de L’amour Durix, ainsi que par le club qui possède sûrement le moins d’expérience internationale, Eviv Bulgroz aura du mal à mettre un autre club en huitièmes !
Dernier groupe, assez homogène, même si on trouve le finaliste de l’an dernier, les hommes de Garl , et comme “petit poucet” le club de Toni Turek, issu d’un pays qui brille rarement en Libertadores . Mais les de Flo Riant ont peu d’expérience continentale, et les de Seven Giggs of Rhye ne sont pas en grande forme actuellement, il y a donc peut-être une place à prendre ici.

Pour ceux qui n'auraient rien compris, une image vaut mieux que mille paragraphes.


LiVertaMous

Le mini-board de la LVMH et Guada86 sont heureux de vous annoncer que la LiVertaMous va reprendre du service en 2022. Sa deuxième édition commencera le week-end du 7 mai 2022. Pour les petits nouveaux, la LiVertaMous est la GVMC du monde LVMH. Elle a eu pour 1er vainqueur en 2021 le Paide Linnameeskond (Estonie) d'Ô Mexico. On attendait un club estonien, mais pas forcément celui-ci. On peut imaginer que les gros durs estoniens font encore partie des grands favoris. Le règlement de la LiVertaMous est le même que celui de la GVMC et il est situé ici. Contrairement aux compétitions de l'UEFA, le but à l'extérieur compte toujours en LiVertaMous.

Comme l'année dernière, toute la compétition est gérée "manuellement". Les tirages au sort des tours et la publication des scores se feront dans des articles.

Qui participe ?
Tous les clubs de tous les championnats engagés dans la LVMH 2022. Cela fait 538 clubs, Turkménistan compris. On a dépassé cette année la barre des 512 clubs, donc il y aura un tour supplémentaire par rapport à 2021.

Calendrier
Le Tour Préliminaire (TP) aura lieu les week-ends des 7 et 14 mai. En dehors du Turkménistan, le dernier championnat à commencer est celui du Mozambique le week-end du 7 mai. Donc le choix de la date du début de la compétition a été vite entériné. On enchaînera avec les 256èmes de finale les 21 et 28 mai.
Après une pause internationale de deux semaines, on reprendra avec les 128èmes le 18 juin. Ensuite, on enchaînera tous les week-end jusqu'au 17 septembre pour les demies-finales retour. La finale aura lieu les week-ends des 1er et 8 octobre. Merci à Arthur33 pour le débroussaillage des calendriers.

Le TP
Je suppose que tout le monde a vu que le TP va concerner très peu de clubs cette année. Avec 538 clubs, la plus grande puissance de 2 inférieure est 512, d'où il faut éliminer 538-512=26 clubs au TP. Donc seulement, 2 x 26 = 52 clubs vont participer à ce TP. Or cette année, nous sommes 53 mous (et molles) + 1 (personne) = 54 participants à la LVMH. Les deux nombres étant très proches, nous avons décidé de constituer un pot avec un club de chaque mou et tous les clubs de personne (8). Le tirage au sort du TP se fera avec ces 61 clubs. Cela signifie que pratiquement tous les mous seront concernés par le TP, et en dehors de personne, par un seul club. Donc pour les 256èmes de finale, tous les mous auront 9 ou 10 clubs. C'est le plus équitable qu'on pouvait faire.

Comment va être choisi le club de chaque mou pour le pot du TP ? Par tirage au sort parmi les 10 clubs en dehors de deux championnats. Les clubs turkmènes et Vietnamiens seront exemptés du TP : les turkmènes car leur championnat ne sera pas commencé et les Vietnamiens car il n'y aura pas assez de scores en réserve pour tenir jusqu'à début juillet. Bien sûr, si on apprend dans les semaines à venir que le championnat turkmène va commencer d'ici le 7 mai (il faut rêver dans la vie), on pourra l'intégrer au TP.
La participation des clubs mozambicains au TP n'est pas complètement assurée. Cela va dépendre s'ils jouent suffisamment de matchs en mai-juin pour les tours prévus. On aura la réponse quand le calendrier sera publié.

Les tirages au sort du pot et du TP auront peut-être lieu sur la sb fin avril - début mai.

Bonne LiverTaMous 2022 !
Le mini-board LVMH et votre serviteur G86.

Et du côté des autres compétitions annexes

Point sur le survivor LVMH
Petit point sur les paris de classement final LVMH, vous pouvez voir le détail des 12 paris dans l’article de suivi Survivor.
25 mous différents ont été mentionnés, c’est quasiment la moitié des participants cette année, preuve qu’il est difficile de savoir ce qui va se passer. Le mou le plus mentionné est Plouky (7/12) suivi de Zeus et de Seven Giggs (6/12), puis d’Isaias et Le Lecteur (5/12)
Ce n’est que le début, il manque encore de nombreux championnats, mais au 04/04 à 00h00, les meilleurs parieurs sont: Alain Delon? Non, Alain Deroin avec 76.9987 de moyenne cumulée pour son top 5, suivi de black cat avec 71.6392. Tous deux trouvent 2 mous sur le top 5. À l'opposé, Gone Going ferme la marche avec 60.6423.
Le résultat actuel des 12 mous ici.

Mountada
L’article a été mis à jour avec les résultats de mars, bonne lecture !

Coupe du Monde des Clubs Champions

Comme promis dans le formidable Bilan 1, cette compétition vous permettra, si vous avez drafté un champion, d'affronter des clubs tout durs de la planète entière, bilan carbone catastrophique pour les déplacements intercontinentaux à venir…

En effet, vous le verrez sur l'image ci-jointe, les 40 clubs retenus ont été répartis par zone géographique dans 5 pots différents, le tirage au sort "imminent" déterminera dans quel pays nordique, asiatique, sud-américain et restes du monde, iront gambader les champions d'ex-URSS, favoris de cette compétition, grâce à leurs grosses moyennes de l'an dernier et leurs attaques prolifiques.



Avant cela, certains clubs devront passer par des barrages nationaux face à l'autre champion du pays : c'est le cas des Argentins et des Paraguayens (présents l'an dernier) dans la zone CONMOUBOL. Les perdants de ces matchs disputés fin avril seront repêchés dans le Pot 5.
Pour les deux champions colombiens (absents de la LVMH 2021) et panaméens (moyennes parmi les plus faibles du plateau réuni), c'est un affrontement fraternel en match aller-retour, disputé aux mêmes dates, qui décidera du seul représentant à continuer sa course.

A priori pas de Vietnam dans ce Moundial des clubs, pour des raisons exposées en février, mais si début mai on n'a pas de nouvelles des Turkmènes, les premiers pourraient revenir pour faire le nombre. Pareil pour un éventuel problème mozambicain, dans ce cas-là on repêcherait un Colombien ou Panaméen.

Les 4 matchs de poule auraient lieu entre mi-mai et mi-juin pour passer aux matchs éliminatoires dès l'été. Le tirage au sort devrait donc se faire début mai, une fois que tous les participants seront connus, on vous tiendra vite au courant de la date, de la dynamique et des derniers clubs participants via les barrages.


La Coupe Mouis Vuitton
Terwel et Arthur33 allons organiser la première édition de la coupe des promous de la LVMH, avec un format de compétition un peu original, de type Coupe du Monde 1950 !
Nous aurons, lors de la phase 1, 61 promous draftés + 3 parmi 6 promous non-draftés qui seront répartis en 16 groupes de 4 équipes, dont le tirage au sort sera réalisé en direct sur la Shootbox. Chaque promou jouera une seule fois contre chacun de ses adversaires, et le premier de chaque groupe sera qualifié pour la phase 2.
Là, rebelote, 4 groupes de 4 promous et 3 journées, et les 4 vainqueurs se retrouveront pour le final 4, avec un groupe et trois matchs, dont le premier sera couronné vainqueur de la Coupe Mouis Vuitton !
Et ce n’est pas tout à fait fini. Telle la feue Coupe Louis Vuitton en voile, le vainqueur de la Coupe Mouis Vuitton sera opposé au vainqueur des coupes Moutropa et Moutropica 2021-2022 ainsi qu’au vainqueur précédent de la Coupe Mouis Vuitton (remplacé cette année par le meilleur promou à la moyenne de 2021, j’ai nommé l’Independiente Petrolero).

Astrakan de Nasazzi

On avait commencé à le travailler en Excel, mais un mou (très certainement George Worst) a réussi à l’automatiser entre-temps : l’équivalent au mouton de la VML est désormais disponible quand le curseur compétition est sur la LVMH, ou directement en cliquant sur ce lien.

Tout de même, quelques stats pour le plaisir de ceux qui n’ont pas pu s’y plonger. Sur les 4 premières saisons, le leader incontesté est magic_patator, qui a eu le plus de matchs joués avec le mouton et l’a gardé le plus de temps. Fort pour un mou n’ayant participé qu’à 3 saisons. De l’autre côté, contact est le seul mou à avoir participé à la LVMH à n’avoir jamais eu l’astrakan. Terwel a eu le plaisir de le gagner un match avec Sport Huancayo et de le perdre au match suivant avec son Orlando City, ce qui en fait le mou l’ayant eu le moins, de ceux l’ayant eu.

Au niveau des pays, l’astrakan a visité 38 pays différents avant cette saison, ce qui signifie que tous les championnats ayant participé à au moins une saison de LVMH ont eu un match sur leurs pâturages, de 3 matchs pour le Cambodge jusqu’à 81 matchs pour la MLS. Avant 2022, le club avec le plus de matchs joués avec pour enjeu de gagner ou garder le mouton est O’Higgins, avec 18 matchs joués, suivi d’UTC et de Club Nacional. 3 clubs sud-américains donc, avec 4 saisons de LVMH derrière eux.

Noms historiques

Souvent, les noms de clubs ont un rapport avec la ville, ou parfois le quartier, où ils se trouvent. D’autres fois, c’est en rapport avec des sponsors, qu’ils soient historiques ou actuels. Et un cas un peu plus rare est quand le club prend le nom d’une personne pour lui rendre hommage, et c’est à ces cas là que nous allons nous intéresser, en remontant du passé vers le présent.
Ont été inclus tous les championnats participants cette année, avec les clubs ayant participé à au moins une saison de LVMH, ce qui exclut par exemple San Martín Tucumán, qui n’a jamais participé à la LVMH. Ont été exclus les clubs qui possèdent une personne dans le nom, mais à cause d’un endroit ou entreprise. Ce qui exclut Velez Sarsfield, Plaza Amador, les universités de San Martin de Porres et de César Vallejo, entre autres. Cela exclut aussi le CD O’Higgins, puisque le nom vient de l’institut mariste O’Higgins, et aussi le CD Godoy Cruz Antonio Tomba réunit les 2 aspects, avec Godoy Cruz qui vient de la ville et non du politique, et Antonio Tomba du nom de l’entreprise qui finançait le club à ses débuts.

Notre voyage dans le temps commence au début du Vème siècle. Le petit Pātricius, fils du décurion Calpurnius, après une enfance heureuse à la fin du IVème siècle sur les rivages anglais, est enlevé par des pirates et se retrouve prisonnier en Irlande, pendant 6 ans, alors qu’il a 16 ans. Il profite de sa détention pour prier et se convertir. Après un passage dans des monastères en Touraine et près d’Auxerre, Patrick repart (logique, Auxerre au Veme siecle) évangéliser l’Irlande avant de prendre sa retraite dans un des nombreux monastères qu’il aura fondé. Nous le retrouvons dans le nom du St Patrick’s Athletic Football Club de Gourouli Janvion sur le Chimbonda.

Nous revoilà quelques siècles plus tard, en Calabre, dans la ville de Paola. Francesco naît dans une riche famille, et très jeune, commence à vivre en ermite sur la grande propriété familiale. Sa dévotion attire les fidèles, et il fonde l’ordre des minimes. Notre François de Paule est ensuite chargé par le Pape d’aller soigner le roi de France Louis XI, et il restera 32 ans à la cour des rois de France, jusqu’à sa mort en 1507. Il est assez populaire en Espagne et dans les pays d'Amérique Latine, et on le retrouve donc dans le nom du San Francisco Fútbol Club de couvedemurville is back au Panama.



À peu près à la même époque, un autre italien voyageur va faire des siennes : Cristoforo Colombo. Quand il a 41 ans, les rois d’Espagne financent une expédition à Cristobal Colón, bref, vous connaissez l’histoire, qui découvrira les Amériques. C’est d’ailleurs cet événement historique qu'étudiait le petit Juan Rebechi quand son cousin Anibal l’a appelé alors que les collégiens cherchaient un nom pour leur nouveau club, ce qui a donné CA Colón d’Eviv Bulgroz.

Entre 1497 et 1498, c’est aussi en cherchant une route pour les Indes que le portugais Vasco da Gama se fait connaître : il devient le premier européen à atteindre les Indes par la mer en contournant l’Afrique. À son retour, il est nommé amiral des Indes. Il repart en 1502 avec plus de 20 navires, et fonde plusieurs comptoirs sur le chemin. Après quelques années de disgrâce, il repartira une 3ème fois avant d’y mourir de malaria quelques mois plus tard, en 1524. C’est le premier voyage et la célébration de son quadricentenaire qui va inspirer en 1898 les immigrés portugais fans d’aviron pour créer le Club de Regatas Vasco da Gama, relégué en 2020.



De l’autre côté du globe, conséquence du voyage de Colomb, l’Amérique est rapidement colonisée par les Espagnols, en allant vers le sud. La colonisation chilienne est la dernière à arriver, et sera plutôt longue, notamment avec la résistance des peuples mapuches. Après la fondation de Santiago en 1541, commence alors une longue guerre entre espagnols et mapuches, établis au sud de la capitale. Les batailles et pillages se succèdent dans les années 1550 durant la guerre de l’Arauco, sous la direction de nombreux chefs, dont le mapuche Colocolo. Il est un des généraux de Lautaro et de Caupolicán, avant la défaite de la bataille de Quiapo. Il continuera à défendre son peuple jusqu’à sa mort. Il nous laisse une inspiration pour les jeunes qui ont créé le Colo-colo d’Arthur33, qui voulaient un nom véritablement chilien.

À suivre dans un prochain bilan, au XIXè siècle…

Guide du Moutard

Les blasons des clubs de football sont parfois des invitations à voyager, avec des paysages, des monuments religieux, des constructions civiles, des ruines,... Au cours des prochains bilans mensuels, nous allons partir dans différentes régions avec nos guides du moutard.
Avant de commencer le premier guide, quelques petites précisions sur ce qui est considéré pour ce guide. On prend les championnats en LVMH cette année, avec les clubs ayant participé à la compétition. Pour être valable, la représentation sur le blason doit représenter un mont, un lac, une église,... en particulier. Autre détail important, celà doit représenter quelque chose du pays, ce qui exclut les Jordaniens avec le site Al Qods de Jérusalem. Enfin, on ne prend pas en compte la faune et la flore.

Guide du Moutard Amourique Latine



Notre road-trip commence dans l’Est du Vénézuela, dans la ville de Maturín. Sur l’avenue Bolivar, Il faut voir le Monument dédié à Juana Ramírez, esclave qui a dirigé un bataillon d’artilleuses pendant la guerre d’indépendance. Le monument est représenté sur le blason de Monagas de Dely Valdo.
Nous nous dirigeons maintenant vers l’Ouest en suivant la route 9 jusqu’à l'État de Carabobo, où nous trouvons 2 points d'intérêt. Nous nous arrêtons d’abord à quelques kilomètres de Valencia, pour admirer le Monument de la bataille de Carabobo qui célèbre la victoire de Bolivar en 1821. Son superbe arc de triomphe, construit en 1921 pour le centenaire est monument historique depuis 1961 et surtout sur le blason du Carabobo de Putzi.
En allant vers l’océan à un peu plus d’une heure de route, à Puerto Cabello, nous pouvons visiter le fortin Solano, construit en 1766 pour protéger le port des attaques. Il fait partie du parc national San Esteban, et est représenté sur le logo de l’Academia Puerto Cabello de Tricky.



Il est maintenant temps d’aller vers le sud-ouest et la Colombie. Après avoir avoir passé la frontière par Cúcuta, vous pouvez passer très rapidement par Barrancabermeja pour admirer la plus grande raffinerie de Colombie, et sa torchère que l’on retrouve sur le blason d’Alianza Petrolera de Dely Valdo.
On ne s’éternise pas et on continue notre route en direction de Tunja, dans le département de Boyacá. À une petite heure de route, nous trouvons le monument aux Lanciers, qui célèbre la victoire des troupes de Bolivar contre les royalistes lors de la Bataille du Pantano de Vargas, obtenue après une charge décisive des lanciers. C’est aussi une inspiration pour le nom des Patriotas Boyacá de Marf.
L’autre club de la ville, le Boyacá Chico, relégué en 2021, tient son nom et son blason du quartier El Chicó à Bogota où il fut fondé. À 2 heures de route, dans le quartier, la porte San Vicente du Parc et Musée El Chico vaut la molle visite.
Nous continuons notre voyage par une étape équatorienne, à Riobamba, entre Quito et Guayaquil. D’ici, nous pouvons admirer le Chimborazo, superbe volcan recouvert d’un glacier. Mou fact du Moutard : c’est aussi le sommet le plus éloigné du centre de la Terre, puisque celle ci n’est pas parfaitement ronde. Il est représenté sur le logo d’Olmedo, relégué en 2021.



Nous reprenons la route pour le Pérou. Juste après avoir passé la frontière, nous arrivons à Sullana, petite ville pas trop loin des plages. Mais ce qui nous intéresse, c’est l'église principale. Bien que de construction récente, au milieu du XXème siècle, elle abrite des reliques du saint local et est représentée sur le blason de l’Alianza Atletico de Sullana d’Ô Mexico.
Continuons notre voyage au Sud, dans les Andes. La ville de Huaraz, qui héberge le club de Sport Rosario, relégué en 2018, est nichée au cœur de la cordillère blanche. Son plus haut sommet, qui domine la ville et le Pérou, est le Huascarán, double sommet recouvert d’un glacier, qui est représenté sur le logo du club local.
En continuant dans la cordillère, le long des chemins incas, nous arrivons aux abords d’Ayacucho, et nous nous arrêtons à une heure de route, sur le site de la bataille d’Ayacucho, qui célèbre la victoire finale de Sucre et Bolivar contre les royalistes. Un obélisque domine le paysage, que l’on retrouve sur le logo de l’Ayacucho FC de Scorbut et Correa. Bon plan du Moutard : le 9 septembre, les locaux mettent en scène cette bataille, à voir.
Nous terminons notre étape péruvienne avec un passage par Cusco et le Machu Picchu. Le splendide site archéologique, au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, était à l’époque inca une citadelle entourée d’une zone agricole. Le relégué Cusco FC reproduit la vue panoramique sur son blason.



Une longue route nous attend pour notre étape suivante, jusqu’au sud de Santiago de Chile, dans la ville de Concepción. Il faut absolument aller voir un des symboles de la ville, le campanile de l’Université de Concepción, une des plus anciennes et des plus reconnues du pays. Le campanile, construit dans les années 40, a inspiré le logo du club de l’université, relégué en 2020.
Autre club relégué de LVMH, à quelques heures de route de Concepción, le Deportes Temuco est proche des volcans de la Araucanía, dont le Llaima et le Villarica. C’est ce dernier qui semble présent sur le logo du club.



Notre dernière étape nous emmène sur la côte Atlantique, à Montevideo. Nous commencerons par le phare de Punta Carretas, emblème du Defensor Sporting de M.Meuble.
De l’autre côté de la baie de Montevideo se trouve le cerro de Montevideo, petite colline avec, à son sommet de 132 m, la forteresse General Artigas, un des symboles de la capitale. Le blason des Rampla Juniors, relégué de LVMH, en possède une illustration Paint.

Notre voyage de Moutard en Amérique du Sud se termine ici, en attendant les prochaines éditions du guide.

Comparaison avec guides des championnats

Le guide argentin de LO est plutôt succinct. Il donne en favori River Plate et Boca Juniors, qui sont aussi les 2 premiers draftés par Camara-Zoff et Run. LO note aussi le bon recrutement de Lanús, Estudiantes, Banfield et Defensa y Justicia, pour en faire des outsiders. Les 3 premiers ont été choisis en tour 5, on verra si ce sont de bonnes pioches pour leurs drafteurs.

Pas trop de surprises ici, les favoris sont Peñarol et le Nacional, qui ont été choisis en tant que premiers uruguayens par Eviv Bulgroz et L’amour Durix. LO voit Liverpool comme une bonne surprise potentielle, on verra si Peguy_Roulyindula a bien fait de penser la même chose en tour 5.

Les favoris de LO sont la U Catolica et Colo-colo, opinion que l’on retrouve avec les tours 2 de Seven Giggs of Rhye et Arthur33. Pour LO, les suivants devraient être la U de Chile, Audax et Union Española, choix que l’on retrouve à peu près chez les mous, mélangé avec Everton, La Calera et Antofagasta aux tours 5 et 6 de nos mous.

Une jolie présentation avec des notes sur 5 en fonction de la qualité de l’effectif. Les 3 clubs avec une note de 5 sont les 3 premiers choix de draft japonais, démontrant une nouvelle fois la qualité du drafteur mou. En différences entre note LO et tour de draft, notons Nagoya Grampus, tour 3 de Rolfes Reus mais avec une note de 3.5, un 4.5 pour les Urawa Red, tour 5 d’Arthur33. Le Gamba Osaka de Toni, en tour 6 avec une note de 3, semble aussi avoir un potentiel supérieur à son tour.
Selon LO, les 3 derniers devraient être Kashiwa Reysol de L’amour Durix, Shonan Bellmare de Westham et Jubilo Iwata de Gone, on verra s’ils réussissent à détromper LO.

LO ne se mouille pas trop ici sur un classement final, mais la lecture est intéressante !

Les 3 favoris de LO (Cristal, Alianza Lima et Universitario) ont été draftés dans les 4 premiers choix péruviens, seul le Sport Boys de la catégorie Trouble-fête venant s’immiscer. On verra si le flair de Westham bat celui de LO. Pareil pour le Municipal de couvedemurville, trouble fête qui devance les 2 outsiders Melgar et Cesar Vallejo dans la draft. Le reste de la draft suit plutôt bien l’ordre de LO.

2 guides pour la MLS et ses 28 clubs. En général, les 2 sont assez d’accord, à l’exception notable de Portland, que LO voit en candidat aux premières places et Culture Soccer comme non qualifié en playoffs. AWOL les prend en tour 4, on va voir qui a raison ! Quelques mous sont en désaccord avec les 2 pages, même si la majorité se ressemble. Tout d’abord, Philadelphia d’Eviv et Nashville de Terwel sont vu comme des candidats aux premières places et ont été choisis au delà de la 200ème place, ça ressemble à des bonnes pioches. En bas, FC Dallas de Rolfes en tour 8 et Austin de black cat en tour 10 devraient selon ces 2 previews réaliser un saison à la lutte pour entrer en playoffs. Dans l’autre sens, l’Inter Miami, choisi par Peguy en tour 2, et NYRB, choisi par bendjaz en tour 3, sont vus comme non-qualifiés en play-off, voire luttant pour la dernière place pour les Floridiens. On verra bien si nos mous ont vu juste !

Bon, forcément, dans un championnat aussi déséquilibré, il n’y a pas trop de place pour des surprises pour Nordisk et pour les mous. L’article vaut la lecture, pas mal de détails notamment sur le mercato pour les mous concernés !

Le podium et le trio de relégués prévu par Nordisk ont été draftés respectivement en début et fin de draft. Si on compare le reste des prévisions, auraient été choisis trop tôt, car prévus entre 7ème et 9ème par Nordisk, Göteborg, drafté au 2eme tour par Loscoff_Plage, et Elfsborg, drafté au 3eme tour par Ô Mexico. Kalmar, prévu entre 4 et 6 et drafté par bendjaz au 5eme tour, est une bonne pioche selon Nordisk, tout comme Sirius de jeannol et Degerfors de Marf, vu entre 10eme et 12eme par Nordisk et choisis respectivement aux 8eme et 9eme tour par nos mous. Prévu autour des mêmes places, l’Helsingborgs d’Etienne Mattler est aussi un pari avec un choix plutôt tôt au 6eme tour. Une nouvelle fois, on verra si le flair mou vainc le flair de Nordisk !

Pas de grosses surprises pour cette intéressante présentation, où Nordisk ne se mouille pas trop sur un classement final. Notons tout de même le pari de D Sychev avec Tromsø, au 3eme tour, et que Nordisk voit à la lutte pour la relégation. Au contraire, ils voient l’Aalesund d’Ô Mexico se maintenir, alors qu’il a été drafté en fond de tour 10.

Commentaires
 1 


2353 / 2469
1Arthur33le 04/04/22 à 17h08

L'Amérique du Sud n'a plus aucun secret pour vous grâce au bilan #2 LVMH :)


2316 / 2345
2Ploukyle 04/04/22 à 17h11

Un article de qualité et je m'y connait


524 / 567
3Alain Delon? Non Alain Deroin.le 04/04/22 à 17h23

Vous êtes formidables.


1364 / 1419
4black catle 04/04/22 à 17h55

Pas aussi complet que les CR de la mouelta mais gros /mou les gars


2336 / 2383
5Guadalajara86le 04/04/22 à 19h36

/mou à tous les trois. C'est formidable.


1919 / 1978
6Claude Lemourinhole 05/04/22 à 14h54

Monstro-taff instructif et super agréable à suivre pendant une visio de boulot qui l'est beaucoup moins. Chapeau les Mous !


2971 / 3019
7Ô Mexicole 21/04/22 à 18h31

Dans l'attente d'un article plus complet sur le Moundial des Clubs, voici le programme du tour préliminaire qui verra se départager les championnats latino-américains à deux lauréats 2021.


ARGENTINE
Colón - River Plate ce week-end (matchs respectivement contre Estudiantes et Atlético Tucumán)
River Plate - Colón le week-end prochain (matchs respectivement contre Sarmiento et Arsenal)

Le vainqueur de la double confrontation (la règle des buts à l'extérieur s'applique) ira dans le Pot 4 pour le tirage au sort, le perdant sera dans le Pot 5.


COLOMBIE
Deportes Tolima - Deportivo Cali ce week-end (matchs respectivement contre Alianza Petrolera et Águilas Doradas)
Deportivo Cali - Deportes Tolima le week-end prochain (matchs respectivement contre Once Caldas et Cortulúa)

Le vainqueur de la double confrontation (la règle des buts à l'extérieur s'applique) ira dans le Pot 5 pour le tirage au sort, le perdant sera éliminé (ou repêché dans le cas très hypothétique où le Mozambique, Pot 5, ne commencerait pas en mai).


PANAMA
Plaza Amador - Tauro ce week-end (matchs respectivement contre San Miguelito et Alianza Panama)
Tauro - Plaza Amador le week-end prochain (les deux équipes se rencontrent normalement lors de cette J14, sur le terrain de Plaza Amador)

Le vainqueur de la double confrontation (la règle des buts à l'extérieur s'applique) ira dans le Pot 5 pour le tirage au sort, le perdant sera éliminé


PARAGUAY
Libertad - Cerro Porteño ce week-end (matchs respectivement contre 12 de Octubre et Tacuary)
Cerro Porteño - Libertad le week-end prochain (matchs respectivement contre le Sportivo Ameliano et General Caballero)

Le vainqueur de la double confrontation (la règle des buts à l'extérieur s'applique) ira dans le Pot 4 pour le tirage au sort, le perdant sera dans le Pot 5.


Une fois que tous les qualifiés seront connus, on procèdera au tirage au sort en direct sur le shootbox.


2976 / 3019
8Ô Mexicole 25/04/22 à 18h34

Résultats du 1er tour :

Colón - River Plate 2-1
Tolima - Deportivo Cali 2-0
Plaza Amador - Tauro ?-1
Libertad - Cerro Porteño 4-1


2987 / 3019
9Ô Mexicole 02/05/22 à 18h03

On se rapproche du tirage au sort du Moundial des clubs 2022, avec le verdict du tour préliminaire :

- en Argentine, River Plate en claque 7 à Sarmiento tandis que Colón reste à 0 ce week-end. Score cumulé : 8-2.
River Plate ira donc dans le Pot 4 Conmoubol, et Colón dans le Pot 5 des Big Bizuths.

- en Colombie, Tolima enfonce le clou en marquant 3 buts, tandis que Cali gagne enfin, mais en ne marquant qu'un but. Le champion du Clausura 2021 est donc éliminé, et Gone Going aura 3 clubs en phase de groupes, un dans le groupe 3, et deux dans le groupe 5.

- après un match nul 1-1 au match aller, Plaza Amador l'emporte 2-0 au retour face à Tauro. Garl aura donc un représentant en poules, tandis que bendjaz est éliminé (mais il pourra peut-être se consoler avec ses Mozambicains).

- le Libertad paraguayen se qualifie dans le Pot 4, avec une victoire globale 5-2, le Cerro Porteño va dans le Pot 5


On attend des nouvelles du Turkménistan et du Mozambique pour lancer le tirage et vous présenter le calendrier. Mi-mai au plus tard, l'organisateur tranchera...


 1 
Ligues non engagées pour la saison :                                       
ArchivesCommuniqués du BOARDDocumentsMembresPanthéonRèglesTous les articlesLiens • Votre adresse IP : 3.239.111.79
Plus on est de mous, plus on rit • Contactez-nous ! [utilisez le formoulaire ou notre mail, board.vml@gmail.com]
Les images utilisées sur ce site sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs et peuvent être retirées sur simple demande.
Drapeaux : https://www.icondrawer.com • Icônes : http://www.famfamfam.com et https://www.flaticon.com
La Ventre Mou's League est un concept de roberto cabanastonvilla • Réalisation du site : mbfcs2, Goalkapeur, valsou, Isaias & George Worst • Béta-Testeurs : Clarence Cyborg & pied