Championnats
Compétitions
Rubriques
Outils
Matchs en cours ou à venir 
Bienvenue sur la VML !
• me connecter
• m'inscrire !
Derniers sujets commoutés   ••• voir +
Alianza Lima (Pérou)
aujourd'hui à 0h33 - Ô Mexico : /dur l'hommedelapampa pour l'éternité : le mec peut choper un… »
San José (Bolivie)
hier à 23h01 - TerwelHazzukah : Incroyable - à un match du record, San José craque... Ce match… »
Budućnost Podgorica (Monténégro)
hier à 21h39 - Guadalajara86 : Je déprime. Ça a marché une saison, mais pas deux. /dur pour toi… »
Championnat de Singapour
hier à 16h43 - Guadalajara86 : Merci Ô Mex ! Mais je n'y crois pas au Cambodge car mon club ne… »
SURVIVOR session 3
hier à 16h28 - Gone Going : Gone Going - Malmö FF - Fylkir - Chicago Fire… »
Anniversaires mous
• Aujourd'hui samedi 18 septembre 2021
Joule a 42 ans
• Hier vendredi 17 septembre 2021
MinusGermain a eu 38 ans
Twitter


Bilan mensuel LVMH #4
par Arthur33, le 31/08/21 à 18h12
Après une longue période de vacances estivales, et en ce dernier jour du mercato estival en France, voici le Bilan Mensuel LVMH #4 !

Alerte enlèvement au Turkménistan



Matchs animés

Plein de buts lors de ce Montréal vs Cincinnati :



Un carton rouge, une belle remontada.. La Serena vs Palestino s’est fini sur le score de 4-3 :



Et enfin un magnifique match nul acquis lors des toutes dernières minutes, avec notamment un but d’un Argentin qui n’a pas croqué : Gabriel Chocobar
River Plate vs Torque : 3-3



Changements de logo

Nouveauté à partir de ce bilan #4. Ici nous allons mettre en valeur des changements de logo qui ont eu lieu au cours de l’année 2021.
On démarre du côté des US avec trois changements de blason.

Columbus Crew

Tout d’abord, le Columbus Crew d’Arthur33, champions 2020, renommé Columbus SC quelques jours avant que les protestations des fans n’obligent la direction à un retour en arrière. L’ancien logo carrelé, typé allemand pour rendre hommage à l’héritage allemand de la ville symbolisé par le nom du kop du club (Nordecke) avait 7 ans et a été refait puis modifié plusieurs fois en début de saison avant de s’arrêter sur un grand C. Le logo historique du Crew, super stylé, mettait à l’époque en valeur les ouvriers de la ville industrielle :



2021 - Columbus Crew avant/après :



Club de foot Montréal

Montréal a changé de nom cette intersaison, provoquant là aussi des protestations des supporters, mais en vain cette fois. L’Impact Montreal est devenu le Club de foot Montréal, drafté par Guadalajara86. Sur le logo, la fleur de lys, symbole de la monarchie française puis des Français d’Amérique, a été remplacée par un simple flocon de neige, sans identité particulière.

2021 - CF Montréal avant/après :



Houston Dynamo FC

Enfin, le Houston Dynamo de D Sychev a opéré un changement de logo et d’identité à l’intersaison. Un “Football Club” a été rajouté dans le nom officiel, et le logo du Dynamo (et du Houston Dash, le club de la ligue féminine) a été revu. L’ancien logo datait de 2005-2006, année où les San José Earthquakes ont déménagé à Houston pour absence de stade dédié au football, deux ans avant qu’un nouveau San José Earthquakes émerge à San José. Le logo et le nom du club symbolisaient le côté industriel de la ville, et rendaient hommage aux nombreux autres Dynamos de l’Europe de l’Est.
A l’origine, à l’intersaison 2005-2006, un sondage parmi les partisans du club délocalisé avait consacré le nom “Houston 1836” en référence à la date de fondation de la ville, mais cette année-là était également l’année de l’indépendance du Texas, qui faisait partie du Mexique. Pour éviter de perdre sa fanbase hispanique, le nom de Dynamo a finalement été choisi.

Le nouveau logo utilise le symbole des bayous, ces canaux aquatiques typiques de la Louisiane et de l’Est du Texas, alors que sans rapport aucun on me signale dans l’oreillette que le manager général du club vient d’être débarqué hier.

2021 - Houston Dynamo avant/après :



Pour aller un peu plus loin, cet article en Français recense des précédents changements de logo ou de nom en MLS, mais aussi dans d’autres sports US. On y parle notamment du Dallas Burn, mais aussi du Sporting Kansas City, dont l’histoire a déjà été abordée dans le Bilan Mensuel LVMH #2

Classement combiné LVMH - VML

En juin, la VML 2020-2021 s’est achevée en juin sur le sacre de Tetsuo, gloiralui. Quel était le classement combiné LVMH + VML à ce moment-là ?



Et bien c’est Claude Lemourinho qui est en tête ! On voit que sa promenade en LVMH conjuguée à sa bonne saison VML (9ème) le consacre largement au classement combiné, 1.1 point devant Toni Turek et presque trois points devant Le Lecteur. En bas du classement, Krusty et ses 7 clubs VML ferment la marche, 4.3 points derrière Eviv Bulgroz et 5.6 derrière Rolfes Reus.

Les beaux buts qu’il ne fallait pas manquer mais qu’en fait pas grave parce qu’on vous en parle ici

* La passe décisive magnifique en ciseau retourné du numéro 9 de l’Al-Jaleel d’Arthur33, quoique possiblement involontaire, pour le deuxième but face à Al-Baqa’a (à la 40:00 du match mais 37:42 de la vidéo ici).
* Le but de loin de Raul Ruidiaz des Seattle Sounders d’AWOL :



* Très jolie reprise de volée de l’extérieur du droit de Piero Ratto du Municipal d’Ô Mexico face à Cienciano :



Les pires stades LVMH

Après les plus beaux stades de la LVMH dans le Bilan Mensuel LVMH #2, voici venu le temps de nous plonger dans les stades les plus affreux de la LVMH. Vous supportez à peine la vue d’un faux sac Chanel ? Asseyez-vous, respirez profondément et préparez-vous à une descente en Ressources Humaines enfer.
Commençons tout d’abord par les stades qui ne sont pas forcément moches, mais qui ont de gros problèmes qui en font des dangers pour les spectateurs.

Notre voyage commence en Malaisie, au stade Sultan Mizan Zainal Abidin du Terengganu FC de Guadalajara86, à la lutte pour le titre à la trêve. Ce stade récent, au design plus sympa, a été inauguré en 2005 avant de connaître un effondrement du toit en 2009. Par chance, aucune victime n’est à déplorer. Pour la reconstruction, le gouvernement local choisit de manière plutôt surprenante le même architecte que lors de la construction. De façon un peu moins surprenante, en 2013, durant les travaux, le toit s’effondre de nouveau, blessant gravement plusieurs ouvriers. L’architecte est remplacé, et le stade est rouvert en 2020. Jamais deux sans trois ?
Un peu plus au Nord, au Cambodge, l’Asia-Euro United de Westham nous offre un superbe stade champêtre avec son AEU Sport Park. Le problème ? Il est dans une zone plutôt inondable, ce qui n’est pas hyper pratique, et même plus dangereux.
Notre 3ème stade dangereux se trouve au Chili, avec le stade Municipal de la Cisterna du Palestino de Le Lecteur. Ce stade construit dans les années 1980 sous Ploukyinochet est seulement de catégorie C dans le programme Estadios Seguros du Chili, ce qui ne permet pas d'accueillir plus de 5000 spectateurs sur les 12000 possibles, et ne permet pas non plus d’accueillir à domicile les gros durs du championnat (Colo-Colo, U de Chile,..). Des travaux ont récemment été faits pour améliorer cette situation, mais comme le stade est aussi très laid, il mérite bien sa place.



Des stades moches, il y en a beaucoup. Voici notre sélection des plus moches, avec plusieurs continents. Restons tout d’abord en Amérique du Sud avec le Maracaná. Oui, le Parque Maracaná du Cerrito de nominoe en Uruguay. Ce stade fait déshonneur à son nom, avec deux petites tribunes en ciment non couvertes, avec les 2 autres côtés du stade encore en gazon. Les tribunes sont séparées du stade par un grillage, qui n’aide pas à la bonne visibilité. Et la pelouse ? Autant jaune que verte, par ailleurs les 2 couleurs du club.
À l'autre bout du monde, les Géorgiens du Telavi de Oook possèdent aussi une enceinte remarquable, le stade Givi Chokheli. La pelouse est plutot correcte, mais le stade est entouré de mauvaises herbes, et meme si une tribune est encore utilisable, les 3 autres ne sont plus que du ciment recouvert de quelques sièges épars et de herbes folles. Rajoutez de la rouille, des grillages, et vous avez un stade digne d’être mentionné.
Terminons notre tour du monde en Islande, pays qui nous a habitués aux jolis stades au milieu de paysages naturels. Tous sauf l’HK Kópavogur de black cat, qui nous offre un stade qui ressemble à un entrepôt. Apparemment l’acoustique est pas mal, mais il faut aimer l’ambiance zone industrielle.



Le point sur les compétitions annexes

Le session 3 du Survivor LVMH est en cours, et ça se passe ici. On en est à la J6, qui nous emmène notamment en Malaisie.

Pour la Copa LiVertaMous, six des huitièmes de finale ont rendu leur verdict, avec les qualifications du Levadia Tallinn, de Molde, du Paide Linnameeskond, de Tobol, du Riga FS et de Shandong Taishan. Restent les matchs des Shamrock Rovers et de Nagaworld qui seront joués durant la trêve internationale. Le tirage au sort sera effectué dans la foulée, pour des quarts à partir du weekend du 12 septembre..

Les Clubs de LVMH en Coupe d’Europe

La mollesse de la LVMH se retrouve aussi dans la liste de ses participants aux Coupes d’Europe.
Commençons tout d’abord par la liste des clubs de LVMH qui participeront à la phase de groupes de la plus prestigieuse des compétitions, la Ligue des Champions :
Nous aurons le plaisir de compter sur le Malmo FF de Putzi, qui s’est qualifié après un joli parcours en tour préliminaire dans la Voie des Champions. Dans un groupe avec les durs de Chelsea, la Juventus et le Zenit, cela promet de belles branlées affiches. Mentionnons tout de même l’incroyable Sheriff Tiraspol, qui était LVMH jusqu’à la saison précédente.

Passons maintenant à la liste des clubs de LVMH qui participent à sa petite soeur, la Ligue Europa :
. Et oui, aucun.

Après vous avoir rempli la tête de plein de clubs prestigieux, il nous reste tout de même à faire un tour par la nouvelle Ligue Europa Conférence, prévue pour que s'ébattent les clubs les plus mollement durs d’Europe. Nous retrouvons 4 clubs de LVMH dans les chapeaux 3 et 4. Honneur au plus gros indice UEFA avec le Flora Tallinn de black cat et ses 6250 points. Le Kairat d’Oook (aucun lien avec Kaamelott) est aussi qualifié, dans un groupe avec beaucoup de clubs de l’Est de l’Europe. Le HJK de M. Meuble sera aussi de la partie, avec une poule plutôt accessible. Et le Bodø/Glimt de CoiffeurRital est le 4ème club qualifié, et aura notamment l’AS Rome dans sa poule.

Gold Cup et JO

Félicitons les mous qui ont des joueurs sacrés lors des compétitions du mois d'août. Commençons d’abord par les Américains, vainqueurs de la Gold Cup :


Arthur33Columbus CrewGyasi Zardes

AWOLSeattle SoundersCristian Roldan

chapotoAtlanta UnitedBrad Guzan

chapotoAtlanta UnitedGeorge Bello

chapotoAtlanta UnitedMiles Robinson

CoiffeurRitalNew England RevolutionMatt Turner

Gourouli Janvion sur le ChimbondaColorado RapidsJonathan Lewis

Gourouli Janvion sur le ChimbondaColorado RapidsKellyn Acosta

Gourouli Janvion sur le ChimbondaColorado RapidsSam Vines

Loscoff_PlageLA GalaxySebastian Lletget

M.MeubleNashville SCWalker Zimmerman

PutziD.C. UnitedDonovan Pines

PutziD.C. UnitedPaul Arriola

Scorbut et CorreaPortland TimbersEryk Williamson

Strass(bourg) et PayetSporting Kansas CityGianluca Busio

TerwelHazzukahOrlando CityDaryl Dike

TetsuoNew York CityJames Sands

TetsuoNew York CitySean Johnson

visantSan Jose EarthquakesJackson Yueill



Et continuons avec les Brésiliens champions olympiques qui jouent en LVMH :


Alain Delon? Non Alain D…Atlético MineiroGuilherme Arana

AWOLFluminenseNino

chapotoPalmeirasGabriel Menino

Gourouli Janvion sur le ChimbondaSão PauloDani Alves

l'hommedelapampaBragantinoClaudinho

Scorbut et CorreaAthletico ParanaenseAbner

Scorbut et CorreaAthletico ParanaenseSantos

visantGrêmioBrenno

visantGrêmioMatheus Henrique



Le coin des stats

Voici pêle-mêle des chiffres à environ la moitié de la saison (en fonction de la fin du championnat brésilien, uruguayen, cambodgien, géorgien, turkmène…).

Les ligues

Les championnats au coefficient de spectacularité le plus haut / bas :
Singapour : 3,99 buts par match
Cambodge : 3.77
Îles Féroé : 3.48
Juste derrière, à plus de 3 buts par match, l’Estonie (3.18), puis un championnat plus surprenant : la Norvège (3.07), suivie par la Bolivie (3.04)

Panama : 2.12 buts par match
Brésil : 2.21
Ouzbékistan : 2,29

Les championnats les plus / moins équilibrés :
Ouzbékistan, 14 points d’écart entre le 1er (Pakhtakor) et le 2e (Sogdiana) après 16 journées
Îles Féroé : 53 points d’écart entre le 1er (KÍ Klaksvík, 2.8 de moyenne) et le dernier (Tvøroyri, 0.1579 de moyenne) après 20 journées

Cambodge : 3 points d’écart entre le 1er (Visakha) et le 6e (Nagaworld) après 10 journées
Corée du Sud : seulement 26 points d’écart entre le 1er (Ulsan Hyundai, 2 de moyenne) et le dernier (FC Seoul, 0.9615 de moyenne), après 26 matchs. Le FC Seoul est ainsi, parmi tous les derniers de championnat, celui avec la meilleure moyenne.
L’Argentine ne s’en sort pas mal dans ce classement de la plus faible amplitude : 23 points d’écart entre le premier (Vélez, 1.8636 de moyenne) et le dernier (Arsenal -décidément c’est une malédiction…-, 0.8182 de moyenne) après 22 matchs.

Les championnats qui ont le plus /moins joué :
Pour une fois, ce ne sont pas les Boliviens, mais les Japonais, 3 clubs coréens et 3 clubs lituaniens avec 27 matchs disputés.
Tout en bas, on retrouve les Turkmènes (ahah) et les Cambodgiens, qui ont disputé entre 7 et 10 matchs.
Mais en pourcentage, les championnats les plus avancés sont l’Islande (19 journées disputées sur 22), la Malaisie (encore entre 2 et 4 matchs à disputer selon les clubs), Singapour (16/17 matchs sur 21). Les plus en retard sont les Uruguayens qui n’ont joué que la moitié des matchs, ne débutant le Clausura que mi-septembre.


Les clubs

Les meilleures / pires attaques :
KÍ Klaksvík (FC Rien), 78 buts marqués en 20 matchs = 3.9 buts par match
Visakha (Going Going), 36 buts marqués en 10 matchs = 3.6 buts par match
Istiklol (Toni Turek), 46 buts marqués à 15 matchs = 3.07 buts par match
HB Tórshavn (AWOL), 53 buts en 18 matchs = 2.94 buts par match

San José (Rolfe Reus), 3 buts marqués en 17 matchs = 0.18 but par match
Al-Baqa'a (Guadalajara86), 6 buts marqués en 15 matchs = 0.4 but par match
Nevėžis Kėdainiai (Tricky), 11 buts en 26 matchs = 0.42 but par match
Qingdao (TerwelHazzukah), 6 buts marqués en 14 matchs = 0.43 but par match
Sport Recife (Eviv Bulgroz), 8 buts marqués en 18 matchs = 0.44 par match

Les meilleures / pires défenses :
KÍ Klaksvík, 6 buts encaissés en 20 matchs = 0.3 but par match
Pakhtakor Tachkent (Isaias), 6 buts encaissés en 16 matchs = 0.375 par match
Johor Darul Ta'zim (tixuoty), 8 buts encaissés en 20 matchs = 0.4 par match
Plaza Colonia (Claude Lemourinho), 7 buts encaissés en 15 matchs = 0.47 but par match
Istiklol, 7 buts encaissés en 15 matchs = 0.47 but par match
Shakhtyor Soligorsk (M. Meuble), 10 buts encaissés en 18 matchs = 0.56 par match
Alianza Lima (l'hommedelapampa), 10 buts encaissés en 18 matchs = 0.56 par match

Soltilo Angkor (chapoto), 32 buts encaissés en 9 matchs = 3.56 buts par match
Asia-Euro United (Westham), 31 buts encaissés en 9 matchs = 3.45 buts par match
Electricite du Cambodge (fluxke), 33 buts encaissés en 10 matchs = 3.3 par match
San José, 55 buts encaissés en 17 matchs = 3.24 buts par match
Tvøroyri (Rolfes Reus), 58 buts encaissés en 19 matchs = 3.05 buts par match

Les clubs avec le moins de matchs nuls (en dehors des clubs liquides à 0v-0n,17d) :
Spartaks Jūrmala (Westham), 0 en 22 matchs, 9 victoires et 13 défaites
Jorge Wilstermann (revlog), 0 en 17 matchs, 9 victoires et 8 défaites
+ 2 Cambodgiens à 9 et 10 matchs disputés

Les clubs avec le plus de matchs nuls :
Huracán (Peguy_Roulyindula), 13 matchs en 22 matchs (neuf 1-1, trois 0-0, un 2-2), + 3 victoires et 6 défaites
Jeju United (Gourouli Janvion sur le Chimbonda) , 13 matchs nuls (cinq 0-0, cinq 1-1, trois 2-2) en 26 matchs, + 6 victoires et 7 défaites

Les clubs avec le plus de victoires :
Kawasaki Frontale (l'hommedelapampa), 20 victoires
(sûrement rattrapé bientôt par le Levadia Tallinn de Scorbut et Correa, 18 victoires en 21 matchs, le KÍ Klaksvík, 18 victoires en 20 matchs, ou le Shakhtyor Soligorsk, 15 victoires en 18 matchs)

Le club avec le plus de défaites :
Nevėžis Kėdainiai, 21 défaites, +3 nuls, 2 victoires

Les clubs avec le meilleur rapport moyenne/différence de buts :
Al-Hussein (Krusty), 1.6667 de moyenne avec une différence de buts négative, 21 buts marqués, 22 encaissés (en 15 matchs)
Akzhayik (Ô Mexico), 1.4737 de moyenne avec une différence de buts négative, 18 buts marqués, 19 encaissés (en 19 matchs)
Daegu (Tricky), 1.4231 de moyenne avec une différence de buts négative, 31 buts marqués, 32 encaissés (en 26 matchs)

À l’inverse, certains clubs prennent des tôles régulièrement mais profitent bien de leurs rares victoires :
07 Vestur (revlog), 1.05 de moyenne malgré une différence négative de -31
Waterford (Peguy_Roulyindula), 1.12 de moyenne malgré une différence négative de -20

La meilleure moyenne par tour :
1 - KÍ Klaksvík, FC Rien 2.8 de moyenne
2- Levadia Tallinn, Scorbut et Correa, 2.619
3- Emelec, FC Rien 2.2857
4- Shandong Taishan, black cat 2.3571
5- Yokohama F. Marinos, Tetsuo 2.2963
6- Al-Ramtha, Toni Turek 2.0667
7- New England Revolution, CoiffeurRital 2.1304
8- Gomel, TerwelHazzukah 1.9
9- Plaza Colonia, Claude Lemourinho 2.4
10- Independiente Petrolero, Le Lecteur 2.0588
= 22.914

La pire moyenne par tour :
1- Young Lions, Eviv Bulgroz 0.7647 de moyenne
2- Toronto, l'hommedelapampa 0.6818
3- San Francisco, Zeusvds 0.6
4- National Police Commissary FC, Tricky 0.2857
5- San José, Rolfes Reus 0
6- Santiago Wanderers, Loscoff_Plage 0.1176
7- Prey Veng, Le Lecteur 0.5556
8- Soltilo Angkor, chapoto 0.1111
9- Nevėžis Kėdainiai, Tricky 0.3462
10- Al-Baqa'a, Guadalajara86 0.0667
= 3.5294

Les déjà (presque) champions :
Johor Darul Ta'zim CHAMPION DE MALAISIE À 2 JOURNÉES DE LA FIN
Shakhtyor Soligorsk, 2 points d’avance sur le BATE Borisov mais 3 matchs en retard, à 9 matchs de la fin.
KÍ Klaksvík, 12 points d’avance sur Víkingur Gøta, à 7 matchs de la fin
Pakhtakor Tachkent, 14 points d’avance à 10 matchs de la fin

Les déjà presque relégués :
UiTM F.C. (Krusty), 8 points de retard sur le premier non-relégué à 3 matchs de la fin
Akranes (Tetsuo), 5 points de retard sur le premier non-relégué à 3 matchs de la fin
Al-Baqa'a, 11 points de retard sur le premier non-relégué à 7 matchs de la fin
Tvøroyri, 13 points de retard sur le premier non-relégué à 8 matchs de la fin
Longford Town (Geørge Wørst), 17 points de retard sur le premier non-relégué à 11 matchs de la fin
San José, 26 points de retard sur le premier non-relégué à 13 matchs de la fin
Nevėžis Kėdainiai, 14 points de retard sur le premier non-relégué direct à 13 matchs de la fin
Santiago Wanderers (Loscoff_Plage), 17 points de retard sur le premier non-relégué à 17 matchs de la fin
Et sûrement plusieurs clubs qui pourraient servir à la prochaine draft de rogerabine : Östersund, Örebro, Olmedo, Oita Trinita voire Orense.

Les mous

Plus grand nombre de matchs disputés : Zeusvds (209)
Plus faible nombre de matchs disputés : chapoto (157)

Plus grand nombre de victoires : Claude Lemourinho (96)
Plus faible nombre de victoires : Eviv Bulgroz (45)

Plus grand nombre de matchs nuls : Gourouli Janvion sur le Chimbonda (68), ce qui correspond pratiquement à un tiers du total de ses matchs (206). Son bilan est d’ailleurs particulièrement mou, puisqu’il a aussi presque un autre tiers de défaites (67) et à peine plus d’un tiers de victoires (71).
Plus faible nombre de matchs nuls : fluxke (35) mais Ô Mexico n’en a que 39 avec un nombre de matchs disputés plus grand (179 contre 164)

Plus grand nombre de défaites : Rolfes Reus (93)
Plus faible nombre de défaites : Claude Lemourinho (42)

Plus grand nombre de buts marqués : Le Lecteur (325)
Plus faible nombre de buts marqués : Eviv Bulgroz (181)

Plus grand nombre de buts encaissés : Rolfes Reus (308) à la lutte avec son fidèle Eviv (294) qui a joué 7 matchs de moins
Plus faible nombre de buts encaissés : Toni Turek (187), mais juste derrière il y a l’incontournable Claude (190) avec un nombre de matchs plus conséquent (179 contre 160).

Commentaires
 1 


1977 / 1990
1Arthur33le 31/08/21 à 18h23

Du texte, des images, des vidéos.. Pour vous les mous !


2609 / 2633
2Ô Mexicole 31/08/21 à 18h42

C'était vraiment obligé de célébrer la victoire de ces enculés de gringos en Gold Cup ?!

(on a oublié de mentionner 3 joueurs de River Plate parmi les vainqueurs de la Copa America, le gardien Franco Armani, Gonzalo Montiel et Julián Álvarez, personne du côté de l'Italie à l'Euro bien sûr)


Et pour le classement combiné, je préfèrerais voir celui de 2021(-2022), VML-LVMH-VMIL cumulés :)


381 / 388
3Alain Delon? Non Alain Deroin.le 31/08/21 à 19h57

/mou les mecs, toujours très bon


559 / 605
4TerwelHazzukahle 31/08/21 à 19h57

/mou Arthur (et à nos cousins du Board LVMH).

Vous noterez que j'ai le meilleur choix du tour 8 mais ce choix est le plus mou des meilleurs choix. On ne se refait pas.


2610 / 2633
5Ô Mexicole 01/09/21 à 15h21

Victoire ce matin même du Soltilo Angkor contre National Police Commissary FC (3-2), ce qui change certaines stats, mais ne modifie pas la conclusion générale : ces deux équipes sont des pipes.

La lutte entre la plus mauvaise moyenne du tour 8 va désormais être très serré entre les Cambodgiens de chapoto, le Dalian Pro, Östersund, Samtredia, Tammeka, Akranes... Comme dit Terwel, c'est le tour où on a finalement le plus de mal à trouver des clubs potables : 2 clubs de ce tour dans le Top 100 du MegaTop (Gomel et le Vissel Kobe) contre 6 pour les tours 9 et 10 (y'a un peu de triche pour l'Alianza Lima).


2611 / 2633
6Ô Mexicole 01/09/21 à 16h46

Je savais bien qu'on avait oublié d'autres stats :

Vainqueurs du classement par mois
Février - lhommedelapampa
Mars - Scorbut et CCorrea
Avril - Claude Lemourinho
Mai - lhommedelapampa
Juin - TerwelHazzukah
Juillet - Claude Lemourinho
Août - Toni Turek

À noter la performance peu commune d'Eviv Bulgroz sur ces derniers mois : avant-dernier au mois d'avril, dernier aux mois de mai, juin, juillet... et 11e du mois d'août, à quelques centièmes du Top10 voire du Top5 : ses Suédois sont passés de 1.16 à 1.41 (3 victoires en août), ses Argentins sont passés de 0.875 à 1.2 avant de redescendre un peu (3 victoires en août), ses Lituaniens ont enchaîné 1 victoire-1 nul, et surtout l'Inter Miami a progressé de 0.69 à 1.15 (4 victoires en août). Même son tour 1 pioché à Singapour est passé de 0.3333 à 0.76 en l'espace d'un mois (3 victoires-2 défaites).

Dernière stat insolite : notre ami visant brille avec ses tours 9 et 10, Sagan Tosu avec 1.7407 et Lillestrøm 1.8235, et ce sont... ses meilleures moyennes, devant son tour 2 (1.7143) et ses tours 1 et 3 (1.4444) : gros ratés de Pohang Steelers et Universitario de Deportes.


 1 
Ligues non engagées pour la saison :                                         
ArchivesCommuniqués du BOARDDocumentsMembresPanthéonRèglesTous les articlesLiens • Votre adresse IP : 3.236.212.116
Nous, c'est le mou • Contactez-nous ! [utilisez le formoulaire ou notre mail, board.vml@gmail.com]
Les images utilisées sur ce site sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs et peuvent être retirées sur simple demande.
Drapeaux : https://www.icondrawer.com • Icônes : http://www.famfamfam.com et https://www.flaticon.com
La Ventre Mou's League est un concept de roberto cabanastonvilla • Réalisation du site : mbfcs2, Goalkapeur, valsou, Isaias & George Worst • Béta-Testeurs : Clarence Cyborg & pied