Championnats
Compétitions
Rubriques
Outils
Matchs en cours ou à venir 
Bienvenue sur la VML !
• me connecter
• m'inscrire !
Mous connectés [aller sur la Shootbox]
Derniers sujets commoutés [voir +] •••
VMIL 2019
aujourd'hui à 12h40 - Guadalajara86 : Si une équipe a envoyé ses U-23, ce sera la Nouvelle-Zéland…»
La fiche de francislalanne
aujourd'hui à 10h06 - Strass(bourg) et Payet : Joyeux Lalanniversaire…»
APR FC (Rwanda)
hier à 20h44 - Plouky : href='https://kawowo.com/2019/07/15/rwandese-footballer-inks-300000-dea…»
Deportivo Toluca (Mexique)
hier à 20h15 - George Worst : 9 saisons en VML et pas un drafteur pour corriger cette immonde fau…»
Une réclamation ? Une proposition ?
hier à 20h04 - George Worst : En même temps le classement tu le vois avec le switc…»
Anniversaires mous
• Aujourd'hui mardi 16 juillet 2019
francislalanne a 40 ans
• Demain mercredi 17 juillet 2019
poiuyt aura 40 ans
• Hier lundi 15 juillet 2019
roger rabine a eu 38 ans
Section de recherches
DiaporaMou
>>
Футбольный клуб Локомотив Москва (Football Club Lokomotiv Moscou)

Pays :  Russie
Nom raccourci : 
Lokomotiv Moscou
Stade : Lokomotiv Stadium (28810 places)
Coordonnées : 55.803621° , 37.741148°
Situer sur la carte
Site : https://www.fclm.ru/en/



Domicile



Extérieur

Et sinon...
A l’origine du Lokomotiv, il y a un collectif de cheminots fondé au début des années 1920 près de la gare Kazanskaïa, au Nord-Est de Moscou. La section football prend vite le nom de Club de la Révolution d’Octobre, et fait ses premières armes dans le championnat de la ville de Moscou. Ce n’est qu’en 1936 qu’un véritable championnat soviétique voit le jour, avec un Lokomotiv au nom tout beau tout neuf et financé par le ministère des Transports en première division. Le premier match voit s’affronter le club préféré du compositeur Dimitri Chostakovitch, le regretté Dynamo Leningrad, et le Lokomotiv. Les cheminots inscrivent le premier but de l’histoire du championnat avant de s’incliner 3-1. Les Moscovites se consoleront en remportant la première coupe d’URSS la même année. Pour finir cette rétrospective du football des années 30, signalons la présence record de trois Lokomotiv au sein de l’élite en 1938 : Moscou, Kiev et Tbilissi. Après la fin de la guerre, le Lokomotiv est relégué à l’issue du championnat de reprise, tandis que le Torpedo s’affirme comme un outsider sérieux en finissant 4e.
.

.


Le Lokomotiv en plein ventre mou

.

.

Le Lokomotiv des années 50 et 60 est un honnête ventremolliste. C’est à cette époque qu’il gagne son surnom de cinquième roue du carrosse moscovite, puisqu’il ne parvient à remporter qu’une Coupe en 1957 alors que le Torpedo de Strelstov et Ivanov se taille un beau palmarès. L’équipe n’était pourtant pas dénuée de bons joueurs, avec notamment Viktor Sokolov, Viktor Vorochilov et Valentin Bouboukine en attaque. Ajoutez à cela la présence sur le banc de Boris Arkadiev, un des plus grands entraîneurs soviétiques. Las, la meilleure performance du Lokomotiv en championnat d’URSS restera à jamais une seconde place en 1959, à deux points du Dynamo Moscou. A partir du milieu des années 60, le club plonge dans un profond marasme dont il ne sortira qu’à la Perestroïka (les joueurs devaient écouter les discours de Brejnev avant chaque match, c’est pas possible autrement)…
.

.

La chute de l’URSS marque un véritable tournant pour le Lokomotiv. La hiérarchie des clubs moscovites est complètement bousculée. Les cheminots finissent plusieurs fois seconds au cours du long règne du Spartak sur le championnat russe, soulevant tout de même la Coupe de Russie à quatre reprises (1996, 1997, 2000, 2001). L’artisan de ce renouveau est Youri Siomine, entraîneur des paravozy (« machines à vapeur » en russe) de 1992 à 2005 ! La consécration arrive en 2002, un championnat épique où le titre s’est joué lors d’un « match en or » organisé pour départager le CSKA et le Loko, avec un unique but inscrit par Dimitri Loskov dès la 6e minute.
.

.


Le nouveau Tcherkizovo

.

.

La même année, le Loko inaugure son nouveau stade à Tcherkizovo (quartier nord-est de Moscou). L’arrivée de Dimitri Sytchev après une saison ratée à Marseille relance l’attaque des rouges et verts, avec un second titre de champion à la clef en 2004. Le départ de Semine en 2005 signe la fin de la grande époque du Lokomotiv. Sergueï Ovtchinnikov, le gardien de tous les titres, part en pré-retraite au Dynamo la même année. Malgré une cinquième Coupe de Russie glanée en 2007, le club sponsorisé par les Chemins de fer russes (RJD) a du mal à résister à l’ascension des nouveaux riches. Ce ne sont pourtant les moyens et les appuis qui manquent : Boris Yakounine, ami intime de Poutine et alors président des RJD, a le chèque facile. Las, sous le règne de la présidente Olga Smorodskaïa ne remporte qu'une seule Coupe de Russie tandis que les entraîneurs défilent.
.

.


Le légendaire Youri Semine et son bonnet rouge

.

.

L'été 2016 est la saison de tous les changements pour le Loko. Le poste de président est confié à Ilia Gerkous et la légende Youri Semine fait son retour sur le banc des cheminots. Sa première saison en championnat est difficile, mais une nouvelle victoire en Coupe de Russie lui permet de conserver son poste pour la saison 2017-2018. L'objectif fixé par la présidence est clair : terminer dans les 5 premiers en s'appuyant sur les jeunes formés au club.


Drafteurs VML successifs
 Saison Drafteur Class. Draft Pts J. Pén. Bp Bc Diff Moyenne
2019-2020 Bridgeaven9e/16114 1 1 0 1 1 0 1
2018-2019 SaHaDribblé2e/16151 56 30 0 45 28 17 1.8667
2017-2018 mr.suaudeau1er/16288 60 30 0 41 21 20 2
2016-2017 Dnairb8e/16259 42 30 0 39 27 12 1.4
2015-2016 magic_patator6e/16273 50 30 0 43 33 10 1.6667
2014-2015 nasigoreng7e/1682 43 30 0 31 25 6 1.4333
2013-2014 Loscoff_Plage3e/16185 59 30 0 51 23 28 1.9667
2012-2013 mr.suaudeau9e/16111 43 30 0 39 36 3 1.4333

Evolution sur la saison

Commentaires
 1 


8 / 93
1Loscoff_Plagele 20/07/13 à 19h00

Volga Nijni-Novgorod 1-2 Lokomotiv Moscou (2e journée)

Un match surnaturel, dans la grande tradition lokomotivienne. Une belle purge pendant les soixante premières minutes, jusqu'à ce que Koutchouk profite d'un coup-franc offensif pour faire rentrer Maicon. Ce dernier se dirige en trottinant vers le point de pénalty ; le centre de Samedov lui rebondit sur l'arrière de la tête et lobe le gardien. Première touche de balle, but. 0-1

Les supporteurs du Lokomotiv fêtent le but en tirant quelques pétards, ce qui déclenche l'ire du commentateur de NTV : "Et dire qu'avant, les fans du Loko avaient la réputation d'être des gens cultivés, des âmes généreuses... Regardez-les maintenant, avec leurs pétards et leurs fumigènes !" Les esprits aquatiques de la Volga n'ont pas dit leur dernier mot : sur un ballon anodin, Mukedin expédie une volée fulgurante des 16 mètres dans la lucarne de Guilherme. 1-1

Tout bascule de nouveau à la 87e, quand l'arbitre siffle un coup franc pour les cheminots sur une faute de main à l'entrée de la surface. Les bons tireurs : Caicedo, Pavlioutchenko, Maicon, Zapater, se regoupent autour du ballon, chacun bien décidé à tenter sa chance. Pour une raison mystérieuse c'est Roman Chichkine, l'arrière droit, 4 buts en 155 matchs de Première Ligue, qui est désigné comme tireur. Il prend son élan, frappe, et le ballon vient se loger en pleine lucarne. UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE !!! 1-2

Je jure de ne plus jamais dire de mal de Roman Chichkine...


11 / 93
2Loscoff_Plagele 29/07/13 à 13h11

Le gardien titulaire qui se fait les croisés dès la troisième journée de championnat, ça n'arrive qu'au Lokomotiv.


54 / 93
3Loscoff_Plagele 25/07/14 à 8h14

Après une année plutôt calme sur le plan du n'importe quoi extra-sportif, les affaires reprennent à Tcherkizovo. Lassana Diarra et Mbark Bousssoufa refusent de s'entraîner et ont émis le souhait de quitter le club. Apparemment ils se seraient lassés du style autoritaire de notre bon entraîneur biélorusse Leonid Koutchouk, plus connu en ces pages pour avoir mené le Sheriff Tiraspol au titre de champion de Moldavie six fois de suite. Nos deux mutins auraient dû s'en douter : on ne discute pas pareille autorité.

Hier, lors de la traditionnelle rencontre estivale entre l'équipe et les supporters, le directeur sportif a fait savoir que Lass et Boussoufa pouvaient se trouver un nouveau club, et bon vent ! Reste à savoir qui en Europe sera prêt à payer le salaire délirant de ces deux-là. Je lance un appel solennel, la main sur le coeur, aux donnateurs habituels : clubs anglais, Qatar, Emirats, Dynamo Moscou. Aidez-nous !

Au rayon des bonnes nouvelles : tous nos blessés sont remis (Tarassov, Maicon, Guilherme) et le recrutement est plutôt intelligent pour l'instant : Pecjinovic en défense centrale, Manuel Fernandes en milieu défensif et Kasaïev en milieu offensif.

Premier match le 3 août à domicile contre Krasnodar.


57 / 93
4Loscoff_Plagele 10/08/14 à 20h53

Arsenal Toula 0-2 Lokomotiv Moscou (2e journée)

Première victoire de la saison pour le Lokomotiv après le nul poussif face à Krasnodar lors de la première journée. Les cheminots ont souffert en début de première période : les canonniers locaux ont brûlé tout leur stock de poudre lors du premier quart d?heure. La moitié de notre effectif a dû se faire soigner pour des brûlures à la rétine, résultat d'une longue exposition au maillot domicile de Toula, une cacamiseta jaune rouge orange du plus mol effet. Le Lokomotiv est pourtant un habitué des outrances vestimentaires de la Première ligue, lui qui s'affiche cette année avec un bavoir vert-mutant sur le torse.

Les rouges et verts ont peu à peu repris le dessus, vendangeant comme à la grande époque de Slaven Bilic. Pavlioutchenko a une nouvelle fois prouvé que sa cote d'amour auprès des ultras était inversement proportionnelle à son efficacité devant le but. Au troisième raté, tous ceux qui avaient fait le déplacement ont entonné le tube international « Pavlioutchenko super forward tralalalala ».

Las, Manuel Fernandes a ouvert le score pour le Loko en seconde période d'un superbe ciseau acrobatique. Koutchouk, choqué au plus profond de son âme de biélorusse, s'est retenu de réprimander son joueur pour cette fantaisie coupable. Les joueurs de Toula, revanchards, ont déficelé le sachet de gifles. L'un d'entre eux a même osé mettre une boîte à Tarassov, qui s'est écroulé la lèvre en sang. Le pauvre Liakh et son numéro 90 ont été poursuivis par notre golgoth tout le reste du match.

N'Doye, qui boitillait dans la surface adverse, s'est retrouvé par hasard à la réception d'un centre du petit nouveau Baye Niass, lui aussi venu d'un club turque. 2-0. La prochaine fois, envoyez nos scouts en vacances à Barcelone ou à Amsterdam... Une victoire dans la douleur pour un Lokomotiv peu fringant, qui fait pour l'instant pâle figure comparé à ses concurrents pour l'Europe.


59 / 93
5Loscoff_Plagele 17/09/14 à 7h47

Notre bon biélorusse Leonid Koutchouk viré après un début de championnat peu réjouissant et une élimination honteuse en Ligue Europa. On parle d'un mercen... d'un entraîneur italien (Mancini, Spalletti) pour le remplacer. Le cirque continue...


63 / 93
6Loscoff_Plagele 18/05/15 à 14h04

Message traditionnel pour dire que le Lokomotiv vient encore de changer d'entraîneur. C'est notre ancien défenseur intraitable Igor Tcherevtchenko qui prend l'intérim, en attendant de connaître le nom de l'heureux élu pour la saison prochaine. On murmure que Karpine, Petrescu ou Berdyev sont sur les rangs (rien pour me réjouir).

En tout cas Tcherevtchenko commence bien sa seconde pige de l'année, avec une victoire 3-0 sur le Rubin Kazan. Et Pavlioutchenko a marqué ! Rendez-vous jeudi 21 pour la finale de Coupe de Russie contre le Kouban Krasnodar entraîné par... Leonid Koutchouk.

Je les re-drafte la saison prochaine, ils sont perdus sans moi !


67 / 93
7Loscoff_Plagele 20/06/15 à 10h05

Pavlioutchenko quitte le club, Tcherevtchenko est nommé entraîneur pour de bon : le Lokomotiv fait un petit effort pour se faire aimer des mous.

Draftez-le, draftez-le... à vot' bon coeur, Messieurs Dames, Yakounine vous le rendra !


70 / 93
8Loscoff_Plagele 13/07/15 à 10h55

Le Lokomotiv Moscou s'est incliné aux tirs aux buts (4-2) contre le Zénith Saint-Pétersbourg en Supercoupe de Russie.

Malgré la perte de cette coupe en carton, on peut se réjouir du visage affiché par les cheminots contre la meilleure équipe du championnat. Tarassov a retrouvé son niveau de 2013-2014, Kolomeïtsev remplace utilement Chechtchoukov, Niasse se bat sur tous les fronts, Maicon a retrouvé ses jambes et notre doublette de centraux Corluka et Pejcinovic fait régner le terreur dans la surface.

Tcherevtchenko semble avoir réussi à redonner un peu d'envie à notre colonie de starlettes amorphes, ce qui n'est pas un mince exploit. On espère retrouver cette motivation intacte pour la première journée de championnat, le 19 juillet contre Saransk.


 1 
Ligues non engagées pour cette saison :           
ArchivesCommuniqués du BOARDDocumentsMembresPanthéonRèglesTous les articlesLiens • Votre adresse IP : 54.196.116.3
Plus on est de mous, plus on ritContactez-nous ! [utilisez le formoulaire ou notre mail, board.vml@gmail.com]
Les images utilisées sur ce site sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs et peuvent être retirées sur simple demande.
Drapeaux : https://www.icondrawer.com - Icônes : http://www.famfamfam.com et https://www.flaticon.com
La Ventre Mou's League est un concept de roberto cabanastonvillaRéalisation du site : mbfcs2, Goalkapeur, valsou, Isaias & George WorstBéta-Testeurs : Clarence Cyborg & pied